Chauve qui peut!

Rodolph Balej


Il existe huit espèces de chauves-souris au Québec, parmi lesquelles l'une des plus communes est la grande chauve-souris brune (Eptesicus fuscus), également connue sous le nom de sérotine brune. À l'instar des autres, la grande chauve-souris brune est nocturne et strictement insectivore, sa diète se composant surtout de papillons de nuit, de coléoptères, d'éphémères, de phryganes et de moucherons. L'hiver, l'espèce hiberne dans les bâtiments (murs, greniers) ou se rassemble en petites colonies pouvant compter jusqu'à 200 individus dans des sites souterrains bien ventilés et à la température stable, tels que des cavernes ou des anciens puits de mines. À l'hiver 2007, certaines colonies de chauves-souris du Nord-Est des États-unis ont été dévastées par le « syndrome du museau blanc » une infection, jusque-là méconnue, qui serait imputable au champignon Geomyces destructans. Les experts estiment que plus d'un million d'individus auraient succombé à l'épizootie, laquelle s'est depuis propagée et affecte aujourd'hui plus d'une dizaine d'États américains. Au printemps 2010, le syndrome du museau blanc a été détecté en Ontario et au Québec aussi des mesures ont-elles été prises en vue de mieux connaître les causes de cette mystérieuse maladie et d'éviter sa propagation. Il reste à espérer que ces fascinantes créatures volantes seront épargnées par l'épidémie...



Terra Nostra Québec @ 2009-2022. Tous droits réservés. Le site est optimisé sur Firefox, Mozilla, Netscape et Safari. Internet Explorer ne répondant pas aux standards, il se pourrait que vous rencontriez des erreurs. Conception des Productions La Tomate Bleue.