Les ailes du vent

Rodolph Balej


« INCROYABLE! », voilà ce que je me dis à chaque fois que j'ai la chance d'observer un monarque (Danaus plexippus), un gracieux papillon aux vives couleurs orangées présent dans le sud du Québec. « INCROYABLE! ». Comment cet insecte aux ailes de « papier », pesant moins d'un demi gramme, peut-il voler 4 000 km pour rejoindre ses sites d'hivernage au Mexique? Comment peut-il réaliser cette incroyable odyssée en moins de trois mois, soit voler une centaine de kilomètres par jour? Comment s'oriente-t-il pour retrouver les forêts de sapins oyamel (Abies religiosa) - aussi appelé sapin sacré du Mexique - dans l'État de Michoacán situé sur la côte Pacifique? Comment, sans jamais s'alimenter, peut-il survivre à l'hiver dans des habitats montagneux sis à plus de 3 000 mètres d'altitude où les températures avoisinent souvent zéro degré? C'est dans le but de répondre à ces questions (et bien d'autres encore!) que les scientifiques ont mis en oeuvre le programme Monarc Watch à l'échelle nord-américaine, auquel contribuent plusieurs organismes québécois, dont l'insectarium de Montréal. En parallèle, le Canada, les États-unis et le Mexique ont convenu d'établir des réserves pour protéger l'habitat de ce papillon migrateur en péril... aux prouesses INCROYABLES!



Terra Nostra Québec @ 2009-2022. Tous droits réservés. Le site est optimisé sur Firefox, Mozilla, Netscape et Safari. Internet Explorer ne répondant pas aux standards, il se pourrait que vous rencontriez des erreurs. Conception des Productions La Tomate Bleue.