Qu'est-ce kil-dî?

Rodolph Balej


Presque tout le monde connaît le pluvier kildir (Charadrius vociferus). Il faut dire que l'espèce est largement répandue dans le sud du Québec où elle vit au contact de l'homme, affectionnant les milieux ouverts à la végétation rase, tels que les labours, les pâturages, les rivages ainsi que les terrains de golf, de camping ou d'aviation. Le kildir passe en outre difficilement inaperçu tant il est bruyant. Il vocifère volontiers - trait de caractère que soulignent à la fois son nom scientifique et son appellation vernaculaire, laquelle se résume à l'onomatopée de son cri. Nichant à même le sol, le pluvier kildir - bien qu'il se fonde à merveille dans son environnement - est assez exposé aux prédateurs. Mais l'oiseau est rusé! En cas de danger, l'un des adultes détourne l'attention en se traînant au sol feignant d'avoir une aile cassée tout en geignant des « kil-dî » répétés. L'oiseau parvient souvent de la sorte à éloigner le danger et à protéger sa couvée ou ses poussins, qui, alertés par le ramdam, ont le temps de se mettre à l'abri. Mais c'est là un stratagème auquel le naturaliste ne se fait plus prendre à la longue. Pour preuve : cette photographie d'un juvénile sorti de l'oeuf il y a peu!



Terra Nostra Québec @ 2009-2022. Tous droits réservés. Le site est optimisé sur Firefox, Mozilla, Netscape et Safari. Internet Explorer ne répondant pas aux standards, il se pourrait que vous rencontriez des erreurs. Conception des Productions La Tomate Bleue.