Tourbillon de sphaignes

Nelson Boisvert


Les sphaignes sont des végétaux chlorophylliens souvent confondus avec les mousses qui appartiennent également à la vaste famille des bryophytes. Il existe beaucoup moins d'espèces de sphaignes que de mousses. De fait, plus de 600 espèces de mousses ont été répertoriées au Québec et au Labrador contre seulement 44 espèces de sphaignes. La plupart des sphaignes se trouvent en forêt boréale, généralement dans les tourbières et dans les sous-bois humides. Certaines ont une capacité exceptionnelle à se multiplier grâce à leurs spores. On estime qu'environ 15 millions de spores sont produits annuellement dans un mètre carré de tourbière, 15 millions! Il n'est donc pas étonnant qu'elles prolifèrent dans les habitats favorables, surtout sur les substrats acides et pauvres en nutriments où peu de compétiteurs peuvent s'établir. Les sphaignes ne possèdent pas de racine et croissent en continu par leur extrémité (environ 3 cm par an), tandis qu'elles meurent à leur base, composant au fil du temps la tourbe. Autres caractéristiques originales : les sphaignes sont antibactériennes et peuvent absorber 20 fois leur volume en eau aussi furent-elles utilisées il n'y a pas si longtemps pour la fabrication des couches pour bébé et des serviettes hygiéniques. Aujourd'hui, elles sont davantage prisées en horticulture, dans la construction (pour l'isolation thermique ou acoustique ainsi que la construction de mur végétal ou de toit vert) ou encore pour le contrôle des odeurs des litières d'élevage. Elles dessinent à l'automne des paysages colorés d'une grande beauté. Et que dire du plaisir de marcher pieds nus sur ce tapis de velours... il n'est pas de massage plus relaxant pour les pieds!!!



Terra Nostra Québec @ 2009-2018. Tous droits réservés. Le site est optimisé sur Firefox, Mozilla, Netscape et Safari. Internet Explorer ne répondant pas aux standards, il se pourrait que vous rencontriez des erreurs. Conception des Productions La Tomate Bleue.