Le chouchou de nos parcs

Rodolph Balej


Le tamia rayé (Tamias striatus) fait craquer les petits et les grands! Il faut dire que son joli petit minois, son air espiègle, sa vivacité et sa familiarité rendent sympathique ce petit rongeur immortalisé par Walt Disney dans les personnages bien connus de Tic et Tac. Il se cache derrière le surnom populaire de « suisse », un lointain sobriquet qu'il doit à sa livrée rayée évoquant la tenue des gardes suisses du Vatican. À l'approche de l'hiver, le tamia n'engraisse pas comme le font la plupart des rongeurs. Pour faire face à la disette, il se constitue des stocks de nourriture qu'il utilisera durant les grandes froidures. Ses bajoues lui évitent d'innombrables voyages : très élastiques, elles peuvent contenir jusqu'à 13 noyaux de prunes, 18 glands ou 5 arachides en écales. Il accumule son butin dans un garde-manger à l'intérieur de son terrier ainsi que dans des trous disséminés aléatoirement ici et là. Ces petites cachettes lui seront précieuses si par malheur un intrus pillait sa réserve principale. On pourrait lui envier la diversité de son régime alimentaire : graines de conifères, glands, noisettes, mais aussi des fruits, des bourgeons et, à l'occasion, des oeufs, des insectes, des limaces, des vers, des grenouilles et des champignons. Et ne vous y trompez pas : si ce mignon semble doux et inoffensif, il se transforme en guerrier dès lors qu'on menace son territoire. À bon entendeur!



Terra Nostra Québec @ 2009-2018. Tous droits réservés. Le site est optimisé sur Firefox, Mozilla, Netscape et Safari. Internet Explorer ne répondant pas aux standards, il se pourrait que vous rencontriez des erreurs. Conception des Productions La Tomate Bleue.