Vert de green

Nelson Boisvert


S'il est un sport où celui qui le pratique apprécie d'être en nature, au grand air, c'est bien le golf. Un parcours de golf, c'est un îlot de nature soigneusement aménagé, un oasis de verdure dans lequel vous pouvez déambuler en toute quiétude. Au Québec, 362 clubs de golf sont accessibles aux amateurs de ce sport qui gagne en popularité. Cet engouement n'est toutefois pas sans avoir certains effets sur l'environnement et la biodiversité. En effet, à la destruction des milieux humides, l'utilisation de pesticides chimiques et d'engrais pour les greens s'ajoute l'utilisation abusive d'eau, ce qui peut parfois susciter la polémique. On estime que l'arrosage d'un terrain nécessite environ 3 176 m3 d'eau par hectare et par an. Considérant qu'un parcours fait en moyenne 40 hectares, la consommation totale correspond à celle de 7 000 habitants pendant toute une année! C'est beaucoup pour divertir les quelques centaines de membres d'un seul golf! Heureusement, de nombreux golfs ont entrepris de réduire leur empreinte écologique. Ainsi, le Club de golf de Rawdon s'est vu décerner, en 2009, un Phénix de l'environnement pour son initiative "Plus vert que ses verts". Ce projet vise à diminuer les impacts environnementaux liés au transport des fournitures, à l'utilisation d'agents nettoyants, de pesticides et de fongicides, à l'utilisation des voiturettes à essence ainsi qu'à réduire la quantité de matières résiduelles envoyées à l'enfouissement. Si vous êtes un mordu du golf, faites un geste pour l'environnement : informez-vous auprès de vos clubs pour connaître leur plan de gestion!



Terra Nostra Québec @ 2009-2018. Tous droits réservés. Le site est optimisé sur Firefox, Mozilla, Netscape et Safari. Internet Explorer ne répondant pas aux standards, il se pourrait que vous rencontriez des erreurs. Conception des Productions La Tomate Bleue.