Tenue de camouflage

Rodolph Balej


C'est par une soirée pluvieuse de printemps ou d'automne que vous aurez le plus de chance de rencontrer la grenouille léopard (Lithobates pipiens). Vous la reconnaîtrez à sa livrée camouflage qui varie du vert au bronze en passant par toutes les teintes de brun. Attention de ne pas la confondre avec la grenouille des marais, laquelle arbore également des taches sur le dos mais de forme carrée et non pas ovale. La grenouille léopard est active surtout de jour. En dehors de la période de reproduction - durant laquelle elle fréquente les marais, lacs et tourbières - elle mène une vie terrestre dans les champs et les milieux herbeux. Elle possède une caractéristique originale, celle de disposer d'un double système respiratoire, pulmonaire et cutané, ce qui lui permet d'absorber l'humidité du sol et la rosée et, ainsi, d'éviter la dessiccation. L'espèce est présente dans la majeure partie de l'Amérique du Nord. Toutefois, les populations ont connu, ces dernières années, un important déclin dans l'ouest du Canada et des États-Unis, principalement en raison du drainage des milieux humides à des fins agricoles. Au Québec, elle demeure commune, surtout dans le sud et la vallée du Saint-Laurent. L'espèce est bien connue des étudiants en biologie car c'est le batracien le plus communément utilisé pour les cours d'anatomie animale. Chaque année, entre 30 000 et 60 000 individus sont prélevés en nature (juste au Québec!) pour finir sur les tables de dissection des écoles et des universités ou comme appât de pêche... sa tenue de camouflage ne lui permet visiblement pas d'échapper à ce macabre sort!



Terra Nostra Québec @ 2009-2018. Tous droits réservés. Le site est optimisé sur Firefox, Mozilla, Netscape et Safari. Internet Explorer ne répondant pas aux standards, il se pourrait que vous rencontriez des erreurs. Conception des Productions La Tomate Bleue.