Nécropsie

Nelson Boisvert


La contamination chimique demeure la menace majeure pour la survie de la population de béluga du Saint-Laurent. Ce mammifère marin emblématique, blanc comme neige, souffre en silence au rythme de ses respirations de surface. Malgré la mise en oeuvre de plusieurs mesures visant à favoriser son rétablissement (notamment l'arrêt définitif de sa chasse en 1979 et la création du parc marin Saguenay-Saint-Laurent en 1998), la population ne montre aucun signe d'accroissement. Chaque année, une quinzaine d'individus sont retrouvés morts sur les berges du fleuve. Depuis 1983, un programme de récupération des carcasses a été instauré pour tenter de connaître les causes de décès. Les cadavres frais sont envoyés à la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal (Saint-Hyacinthe) pour un examen post-mortem complet. Les autres sont analysés sur place afin de déterminer l'âge de l'animal, son sexe et les concentrations des contaminants dans la couche adipeuse. Tout ce travail est orchestré par le Réseau québécois d'urgences pour les mammifères marins, fondé grâce à l'implication de 13 organisations privées et gouvernementales, et coordonné par le Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins (GREMM). Si vous observez un mammifère marin échoué ou en difficulté, SVP signalez-le en composant le 1.877.7baleine. MERCI pour votre geste écocitoyen.



Terra Nostra Québec @ 2009-2018. Tous droits réservés. Le site est optimisé sur Firefox, Mozilla, Netscape et Safari. Internet Explorer ne répondant pas aux standards, il se pourrait que vous rencontriez des erreurs. Conception des Productions La Tomate Bleue.