Les déroutantes

Éric Le Bel


Lorsque vient l'automne et que les couleurs vives commencent à décorer les feuillages, le plumage des parulines quant à lui s'affadit et se décolore. C'est alors que votre seul guide d'identification ne pourra plus suffire et vous devrez recourir à plusieurs ouvrages pour arriver à identifier l'espèce. Il y a les plumages des juvéniles de la saison, les plumages des femelles et des mâles délavés, comme s'ils avaient pris une douche à l'eau de javel! En plus des couleurs qui s'estompent, le comportement des parulines change : elles n'ont même plus le temps de vous saluer au passage, trop pressées à se nourrir et continuellement en mouvement vers un climat plus doux. Ici, un coup de chance, une paruline à croupion jaune photographiée dans un instant d'immobilité.



Terra Nostra Québec @ 2009-2018. Tous droits réservés. Le site est optimisé sur Firefox, Mozilla, Netscape et Safari. Internet Explorer ne répondant pas aux standards, il se pourrait que vous rencontriez des erreurs. Conception des Productions La Tomate Bleue.