La vie en rose!

Nelson Boisvert


Il existe environ sept espèces de roses sauvages au Québec. L'une d'elles, Rosa blanda, parfois désignée "églantier", "gratte-cul" ou "cébreur", est indigène et très appréciée pour ses effluves odorantes et sa grande beauté. L'espèce, très répandue au Québec, affectionne les habitats ouverts, ensoleillés et les sols calcaires. Les pétales sont consommés sous diverses formes : en gelée, en confiture, en beurre, en limonade, en tisane, en vinaigre, en liqueur, en pastilles. Certains les utilisent dans des gâteaux, les mangent tels quels avec du yogourt ou une salade. Les pétales servent également à la préparation de soins pour la peau et d'huiles essentielles très prisées en aromathérapie. Les baies rouges du rosier sauvage - appelées "cynorhodons" (ce qui signifie littéralement "rose de chien") - ont pour vertu d'être très riches en vitamine C. Elles en contiennent vingt fois plus qu'une orange! C'est la raison pour laquelle elles étaient autrefois utilisées pour combattre la grippe, la lassitude et l'asthénie. Les ours en consommeraient à l'automne quand vient le temps de faire des réserves de graisse (et donc d'énergie) pour d'affronter les rigueurs de l'hiver. À chacun sa façon de voir la vie en rose!



Terra Nostra Québec @ 2009-2018. Tous droits réservés. Le site est optimisé sur Firefox, Mozilla, Netscape et Safari. Internet Explorer ne répondant pas aux standards, il se pourrait que vous rencontriez des erreurs. Conception des Productions La Tomate Bleue.