La sentinelle des marais

Rodolph Balej


La bernache du Canada (Branta canadensis), familièrement appelée "outarde", est l'oiseau qui, à mes yeux, symbolise le mieux le changement des saisons. Au mois de mars, le spectacle des grands voiliers en chevrons augure le réveil de la nature, tandis qu'à l'automne ces mêmes escadrilles sont le mélancolique présage de son endormissement. L'outarde est la plus grande et la plus répandue des oies à l'échelle du Canada. L'espèce passe le plus clair de son temps à se nourrir. À la différence des autres palmipèdes, elle s'alimente le plus souvent sur la terre ferme, dans les champs, et plus rarement dans l'eau. Elle mange environ 250 grammes de végétaux par jour, sa diète étant principalement composée de grains de céréales, de graminées, d'herbes et de racines. L'outarde fréquente une mosaïque d'habitats durant la période de reproduction, aussi bien les prés herbeux, les tourbières et marais de la vallée du Saint-Laurent que les milieux humides de la forêt boréale claire et de la toundra sans arbres, voire les terrains de golf et les parcs urbains (comme sur cette photo prise au parc nature de l'île Bizard au coeur de Montréal... une éclectique qui- tabernache! - s'accommode facilement du voisinage de l'homme!



Terra Nostra Québec @ 2009-2018. Tous droits réservés. Le site est optimisé sur Firefox, Mozilla, Netscape et Safari. Internet Explorer ne répondant pas aux standards, il se pourrait que vous rencontriez des erreurs. Conception des Productions La Tomate Bleue.