Soleil de feu

Nelson Boisvert


Les incendies qui courent en Haute-Mauricie ont des conséquences directes sur la santé publique des grandes régions urbaines du Québec. Le 30 mai 2010 - jour où a été prise la photographie - la ville de Québec s'estompait sous un écran de fumées provenant des zones de feu situées plus à l'ouest. Le lendemain, les vents ayant tournés au « nordest », c'était au tour de Montréal de disparaître dans un halo de "fumigènes". En pareille situation, les personnes aux prises avec des problèmes d'asthme ou d'autres déficiences respiratoires sont, assurément, les premières à souffrir. Cependant, même les gens en pleine santé peuvent êre incommodés par les fumées, qui peuvent avoir les yeux, le nez ou la gorge irrités. Dans tous les cas, il est préférable de limiter ses séjours à l'extérieur et d'éviter. autant que possible, les activités exigeant des efforts physiques importants. Profitez-en pour lire les chroniques de Terra Nostra Québec, si vous avez du retard, cela n'est nullement toxique!!!



Terra Nostra Québec @ 2009-2017. Tous droits réservés. Le site est optimisé sur Firefox, Mozilla, Netscape et Safari. Internet Explorer ne répondant pas aux standards, il se pourrait que vous rencontriez des erreurs. Conception des Productions La Tomate Bleue.