L'arbre qui marche

Rodolph Balej


Au printemps, le bouleau gris (Betula populifolia) se pare de chatons gorgés d'un pollen qui s'évente à la moindre brise. L'espèce est aujourd'hui caractéristique des paysages du Bas-Saint-Laurent, mais il n'en a pas toujours été ainsi. Originellement présent seulement dans les Maritimes, le bouleau gris a été signalé au Québec pour la première fois en 1864, dans la région de Nicolet. De fait, des chercheurs de l'université Laval ont récemment estimé que cette essence migre vers le nord à la vitesse de 200 km par siècle... ce qui est beaucoup pour un arbre, pensez-y bien! Plusieurs facteurs expliqueraient ce phénomène : en premier lieu, ses graines sont si petites et légères qu'elles se disséminent sur de grandes distances au gré des caprices du vent ; ensuite, il s'établit sans difficulté dans les milieux perturbés aux sols peu fertiles quand d'autres essences ne peuvent y survivre ; enfin, le bouleau gris a une croissance très rapide. Tout un boulot!



Terra Nostra Québec @ 2009-2018. Tous droits réservés. Le site est optimisé sur Firefox, Mozilla, Netscape et Safari. Internet Explorer ne répondant pas aux standards, il se pourrait que vous rencontriez des erreurs. Conception des Productions La Tomate Bleue.