Vivre dans les extrêmes

Éric Le Bel


Le Xanthoria elegans est un lichen, c'est-à-dire une symbiose entre un champignon et une algue. Le champignon recouvre l'algue d'une enveloppe qui la protège de la dessiccation et du rayonnement solaire. En contrepartie, l'algue se charge de la photosynthèse à partir de la lumière du soleil, produisant ainsi du sucre, source d'énergie vitale. Les lichens font bien plus que décorer les pierres tombales, ils s'établissent là où le reste du vivant ne survit pas. Le Xanthoria elegans, par exemple, a été retrouvé à une altitude de 7 000 mètres. Cette espèce a même été exposée aux conditions extrêmes de l'espace pendant 15 jours et elle en est revenue vivante. Bien que les lichens puissent survivre dans des conditions difficiles, ils ont un point faible : ils sont très sensibles à la pollution et, en particulier, au dioxyde de soufre (SO2) émis par les véhicules à moteurs et certaines usines. En raison de cette fragilité, ils constituent d'excellents indicateurs biologiques des changements environnementaux.



Terra Nostra Québec @ 2009-2018. Tous droits réservés. Le site est optimisé sur Firefox, Mozilla, Netscape et Safari. Internet Explorer ne répondant pas aux standards, il se pourrait que vous rencontriez des erreurs. Conception des Productions La Tomate Bleue.