Le mangeur de bottes

Éric Le Bel


Surnommé ainsi par les pêcheurs des Îles de la Madeleine, le loup atlantique (Anarhichas lupus) possède un corps allongé surmonté d'une grosse tête qui rend ses déplacements difficiles. Il doit son nom de "loup" à sa mâchoire puissante et à ses dents proéminentes. Il se caractérise aussi par des molaires implantées dans son palais qui l'aide à broyer les coquillages les plus durs, les crustacés et les oursins. Entre la fin des années 70 et le début des années 90, la population du loup atlantique située dans le Golfe a chuté d'environ 90% et en 2004 sa situation est devenue alarmante. Même si cette espèce ne représente guère d'intérêt pour les pêcheurs commerciaux, elle est souvent capturée accidentellement. L'équipement qu'on utilise pour la pêche commerciale altère également son habitat. Aussi, le statut du loup atlantique est actuellement considéré préoccupant, et l'espèce est protégée en vertu de la Loi sur les espèces en péril du Canada.



Terra Nostra Québec @ 2009-2018. Tous droits réservés. Le site est optimisé sur Firefox, Mozilla, Netscape et Safari. Internet Explorer ne répondant pas aux standards, il se pourrait que vous rencontriez des erreurs. Conception des Productions La Tomate Bleue.