Roucoulades urbaines

Éric Le Bel


Les pigeons des villes descendent, pour la plupart, du pigeon biset (Columba livia), une espèce élevée depuis la préhistoire pour la chair, l'ornement, la course, sans oublier les communications. Originaire d'Europe, l'espèce a été introduite en Amérique du Nord au début du 17e siècle. Depuis, elle est redevenue "sauvage" et s'est répandue dans le sud du Québec et partout aux États-Unis. Le pigeon s'est très bien adapté aux conditions de vie urbaine au point que, localement, les fortes densités peuvent parfois être source de nuisances. C'est un oiseau grégaire qui construit son nid dans les anfractuosités des édifices, des ponts et des viaducs. Il est granivore bien qu'en ville il fasse preuve d'éclectisme en se nourrissant notamment de pain, de maïs soufflé ou encore de frites.



Terra Nostra Québec @ 2009-2018. Tous droits réservés. Le site est optimisé sur Firefox, Mozilla, Netscape et Safari. Internet Explorer ne répondant pas aux standards, il se pourrait que vous rencontriez des erreurs. Conception des Productions La Tomate Bleue.